Le génial musée du phonographe à Pigalle

phono-museum-insolite-et-secret-2-paris-zigzag

C’est un petit musée secret, ouvert il y a quatre ans par un passionné du son. Qui pourrait croire qu’une telle collection dort sur le boulevard Rochechouart ? Discret dans les rues de Pigalle, la devanture du Phono Museum ressemble à celle d’une boutique à souvenirs, mais c’est pour mieux vous surprendre… Dans ce génial bric-à-brac, 140 ans d’aventure sonore vous attendent !

phono-museum-façade-insolite-paris-zigzag

Le maître des lieux ? Jalal Aro, collectionneur aux favoris bien taillés. Sa folie a été de réunir 250 machines « parlantes », comme on les appelait de leur temps : on se balade avec des yeux d’enfants parmi les tourne-disques et autres gramophones du 19e siècle comme dans un temple vivant. Vivant ? Eh bien oui, puisque toutes les pièces exposés ici sont en état de marche ! Même ces « écouteurs » en forme de stéthoscope, là-bas sur le côté, qui ont plus d’un siècle : ils permettaient aux badauds d’écouter les tubes de leur époque dans les fêtes foraines… Plaisir des yeux mais surtout des oreilles, la visite commence par une écoute incroyable : un poème anglais gravé sur un cylindre de bakélite, enregistré en 1895. On a presque la petite larme, d’entendre quelque chose d’aussi vieux, d’aussi précieux au pied de chez soi, en 2018. Vous serez très surpris : le son est encore bien préservé !

https://www.pariszigzag.fr/wp-content/uploads/2018/11/phono-museum-phonographe-insolite-paris-zigzag.png

De fantômes en fantômes, le Phono Museum fait sonner mille et un souvenirs le temps d’une promenade insolite. La visite compare avec intelligence les résonances entre hier et aujourd’hui… une aubaine pour les accros de l’analogique ! On peut même toucher les phonographes avec ses mains et ça, ça n’a pas de prix.

Faute de moyens publics, Le musée a failli fermer en 2016… Il continue d’exister grâce aux dons. Avis aux oreilles curieuses autant qu’aux mécènes : on fonce dès demain acheter son ticket !

Le Phono Museum
53, Boulevard de Rochechouart, Paris 9

A lire aussi :
Le disquaire le plus insolite de Paris
La bibliothèque-musée de l’opéra Garnier
Ces musées planqués qui cachent des trésors
Les meilleures terrasses du 9e arrondissement