Trocadero_Exposition_Universal_1900_Paris_France
Petites histoires de Paris

Paris avant – après : un voyage dans le temps

Aujourd’hui nous passons en revue quelques endroits de Paris qui ont disparu et pour lesquels les clichés Avant/Après prennent tout leur sens.

La liste des endroits de Paris qui ont disparu ou beaucoup changé est longue.

On vous propose donc un petit voyage dans le temps !

 

L’esplanade des invalides

 

Là où aujourd’hui il y a les pelouses, il y avait des bâtiments extraordinaires voire exotiques construits en dur mais prévus juste pour une année. Ils ont tous disparus sauf 2 que l’on peut trouver facilement : Le Grand Palais et le Petit Palais (exposition universelle de 1900). De tout ce qui avait été construit dans le quartier de la tour Eiffel, il ne reste rien. Beaucoup d’éléments ont été déplacés hors de Paris, en province mais aussi à l’étranger. Les photos avant / après ne sont donc pas faciles à situer !

La galerie des machines

 

La galerie des Mahines, vue depuis l’avenue de la Motte-Picquet. A droite, c’est l’Ecole Militaire

Un monument énorme pour l’exposition universelle de 1889. Il se trouvait au bout de la tour Eiffel, vers l’école militaire. Y étaient exposées toutes les machines de l’époque, notamment les nouveautés de l’industrie. A partir de 1903, c’est devenu un vélodrome puis elle a été détruite juste avant la guerre. Les photos Avant/Après sont assez impressionnantes !

 

 

Le puit artésien de la place de Breteuil

 

La tour a disparu en 1903, remplacée en 1904 par la statue de Pasteur

Un puit qui a fonctionné pendant quelques années jusqu’à ce que la source se soit tarie. Ce puit était très haut et sur une place où maintenant il y a une statue de Pasteur, beaucoup plus basse. La fontaine Valentin est reliée au puit.

La fontaine de Saint Germain

 

La fontaine Saint Germain à son ancien et nouvel emplacement

Parfois il n’est pas facile de savoir quel type de cliché faire quand le monument existe toujours, mais a été déplacé. On peut prendre l’exemple de la fontaine Saint Germain : la fontaine du marché Saint-Germain se trouvait à côté du marché couvert du même nom. Elle a été déplacée en 1936 pour être placée à quelques centaines de mètres de là, rue Bonaparte. Impossible de trouver le décor derrière l’ancienne fontaine, du coup nous avons fait un avant / après de la fontaine (pas du lieu).

 

 

La gare de la Bastille

 

La gare de la Bastille, prise depuis le sommet de la colonne de Juillet qui se trouve au centre de la place

Il en reste quelques vestiges, comme la voie ferrée qui menait à la gare. Aujourd’hui, elle a été remplacée par la Promenade Plantée, qui traverse tout le 12e arrondissement. La partie élevée de la promenade, qui correspond aux dernières centaines de mètres avant l’ancienne gare, comporte des arcades préservées, sous lesquelles on trouve notamment quelques boutiques, bars et restaurants. La gare Bastille était en service jusqu’en 1969 et a continué d’exister comme lieu d’exposition jusqu’en 1984. Elle a été transformée en Opéra à la demande de François Mitterrand. On ne retrouve aujourd’hui pas de visuels de cette gare, car énormément de choses ont changé. La plupart des photos anciennes ne pourront pas être refaites par manque de repères. Mais peut-être qu’un cliché permettra de la situer avec suffisamment de précision. C’est le cas pour la gare Montparnasse (voir plus bas).

Le maquis de Montmartre

 

Le maquis de Montmartre était un village au début du 20e siècle

Le maquis de Montmartre a aujourd’hui totalement disparu. Il se trouvait après le sommet de la butte de Montmartre, vers l’extérieur de Paris, entre la récente avenue Junot et l’antédiluvienne rue du Mont Cenis. Très proche d’un bidonville à certains endroits, il était composé de petites baraques. Ce type d’endroit a été pris en photos à maintes reprises : les passionnés de Paris de l’époque s’apercevaient des modifications définitives de leur ville. Seules les photos permettaient de témoigner d’un passé qui disparaissait. Aujourd’hui, il est très difficile de savoir où ces clichés ont été pris : tout le quartier a été rasé et construit. L’ancien maquis est devenu un endroit où le prix du mètre carré est parmi les plus élevés de Paris.

Les abattoirs de Vaugirard

 

Le pavillon central des abattoirs de Vaugirard servait à la vente à la criée. Le bâtiment a été conservé, il est au centre du parc Georges Brassens

Les abattoirs de Vaugirard se trouvaient au sud de Paris, ils sont désormais remplacés par le parc Georges Brassens. Quasiment tout a disparu sauf le bâtiment conservé au centre du parc, toujours là.

Les Halles de Paris

 

Les halles de Paris, encore appelées le Ventre de Paris, en référence l’oeuvre de Zola, étaient constituées de 12 pavillons de verre et de fonte.

Elles étaient composées de pavillons en métal faits par Baltard. Ces pavillons ont été détruits sauf un qui se trouve maintenant à Nogent sur Marne et un autre au Japon. Lorsque le chantier des Halles a débuté, l’endroit n’était qu’un immense trou. On y a construit la Gare du Châtelet, point de croisement des voies ferroviaires de Paris, ainsi que le centre commercial des Halles… Qui va encore changer bientôt ! A proximité on peut encore trouver le restaurant « à la cloche des halles ». Cet établissement tire son nom du fait qu’à la fin de la journée au marché, on faisait sonner une cloche. Les marchands remballaient leurs étals. C’était le signal, pour les personnes dans le besoin, pour venir grappiller des restes. Le nom serait resté dans le langage courant : on les a appelés les clochards.

Les voies ferrées

La plupart des voies ferrées qui composaient la petite ceinture ont maintenant disparu. L’objectif était de permettre de faire tout le tour de Paris.

 

La gare de Ménilmontant, juste avant que les voies ne s’enfoncent sous la colline de Belleville

Certaines voies ont été couvertes, d’autres sont utilisées par le RER. Elles ont parfois également été converties en parking. Certaines passent sous le cimetière du Père Lachaise, sous le parc des Buttes Chaumont, sous la parc de Montsouris… On peut encore en voir quelques restes.

 

La gare de Ménilmontant, qui montre une vue serrée sur la passerelle, au même endroit que le cliché précédent

 

La gare Montparnasse

Là où se trouvait la gare Montparnasse autrefois, trônent maintenant un centre commercial et la tour Montparnasse. La gare a été détruite, puis reconstruite, 200 mètres plus loin en arrière.

 

 

La gare Montparnasse a été détruite dans les années 60, puis reconstruite un peu en arrière, à l’emplacement d’anciens ateliers

 



Inscrivez vous à notre prochaine visite guidée !

Vous devriez aimer

Vos commentaires

12 commentaires

La cloche des Halles –> Les clochards !!!! Je savais pas ! (ça me fera un truc à raconter pour faire mon intéressante ;) )

Je vote pour refaire une expo à l’occasion…

cette petite visite me rappelle mon enfance et cette nostalgie des anciennes halles de paris merci pour ce petit voyage dans le passe.

bravo et surtout continuer

  • Lulu la découverte
  • 5 septembre 2012
  • 17h18
  • Répondre

C’est incroyable tous ces changements !
Je ne savais pas du tout pour la Gare Montparnasse !
Merci pour ce petit retour dans le passé :)

  • Meow • Japon & Urbex
  • 23 avril 2012
  • 06h25
  • Répondre

Génial cet article. J’aimerais en voir plus ! Incroyable le Palais du Trodero, comment peuvent-ils detruire des constructions pareilles…

Magique !

J´ai aimé le texte!! C´est impressionnant comme une ville qui a deja experimenté bcp de transformations et meme comme ça, guarde son charme… et nous apprivoise!!!

  • Fernanda Peruzzo
  • 13 janvier 2012
  • 17h50
  • Répondre

Je suis curieuse… c’est quoi ce palais de la première photo?

    Hello Fernanda ! il s’agit du palais du Torcadéro lors de l’exposition universelle de 1900. Il y avait aussi le palais des mines et de la métallurgie qui était beau…. dommage qu’il ne reste qu’aussi peu de monument de cette expo !

    C’est le Trocadéro

J’adore, j’adore, j’adore!

Laisser un commentaire

− 1 = 7